et les oiseaux

de
Jacques Ancet

Illustrations :
Jaquemet Martine
(peintures)

Parution en septembre 2019

• 14 peintures acryliques de Martine Jaquemet

• format : 15 x 21 cm

• pages : 124

• ISBN : 978-2-35128-167-3


Prix : 20.00 euros



Soyez tranquille, disait Corot, je travaille pour les oiseaux. On pourrait tout aussi bien dire que les oiseaux travaillent pour nous. Leur présence discrète mais obstinée nous accompagne, que nous le sachions ou non, des moindres gestes ou événements de la vie aux plus graves ou aux plus tragiques. Les fragments ou "tweets" de ce livre sont une manière de leur rendre ce qu’ils ne cessent de nous donner. Une intensité de vie devenue intensité de langage et une intensité de langage devenue intensité de vie. Indissolublement. Ecrire ici, ce serait alors non seulement écrire "avec" ou "pour" les oiseaux, mais "écrire les oiseaux" — et le monde avec.


Jacques Ancet est l’auteur d’une cinquantaine de livres (poèmes, romans, théâtre, essais) dont, entre autres, "Diptyque avec une ombre", Arfuyen 2005, Prix Charles Vildrac de La SGDL et Heredia de l’Académie Française 2006, "L’Identité obscure", Lettres Vives, 2009, Prix Apollinaire, 2009 et, récemment, "Voir venir Laisser dire", La Rumeur Libre éditeur, 2018, Prix Kowalski lycéens 2019.
Il est également le traducteur de quelques-unes des grandes voix des lettres hispaniques (Jean de la Croix, Góngora, Quevedo, Gómez de la Serna, Cernuda, Aleixandre, Valente, Gamoneda et, parmi les Argentins, Borges, Gelman, Pizarnik).
Prix Nelly Sachs 1992, Rhône-Alpes du Livre, 1994, Alain Bosquet étranger 2015 et Roger Caillois, 2017. Plume d’or 2013 de la SAS et Docteur Honoris Causa 2016 de l’Université Catholique de Louvain, pour l’ensemble de son œuvre.