Terre de feux

de
Christophe Morelière

Illustrations :
Jayet Maurice

(à paraître)

Parution en mars 2019

• 45 peintures de Maurice Jayet

• préface de Jean-Pierre Chambon

• format : 30 x 21 cm

• pages : 102

• ISBN 978-2-35128-161-1

Prix : 32.00 euros



Il est des moments où, brutalement, tout s’embrase. Quelque part sur la planète les éléments se déchaînent. Tempête, tornade, inondation diluvienne, éruption volcanique, incendie dévastateur ou autre catastrophe naturelle, tout est soudain à feu et à sang. Ou bien c’est dans l’histoire humaine que surgit l’inattendu et l’événement met alors en bascule l’équilibre social. Poussée de colère collective, protestation, révolte, soulèvement, révolution ou conflit guerrier, l’atmosphère a tourné au tragique et la violence domine. Autant de dates marquées de rouge dans les annales de l’espèce.

(extrait de la préface de J.-P. Chambon)


Les traces d’une histoire, d’un ressenti, d’une révolte, d’une poésie…
participent de manière forte et intime à l’expression abstraite en noir et blanc de Maurice Jayet. En associant la couleur rouge à son univers, il poursuit malgré tout sa quête : inviter le regard à faire l’école buissonnière en se laissant porter par des ambiances et des atmosphères où l’absence de repères suggère des chemins de traverse.

Même s’il revendique une part de l’héritage littéraire de Jean l’Anselme, son mentor, Christophe Morelière reste un poète-joueur de mots inclassable. Distance, férocité, humour et dérision sont les garde-fous d’un parcours de missionnaire : entretenir le feu sacré de la poésie atypique.
on regard lucide sur le monde est à l’image de son écriture : sans détour et sans complaisance.