Les yeux bleuis de rêves

de
Max Alhau

Illustrations :
Malmezat Isabelle

Parution en septembre 2018

• 23 images d’Isabelle Malmezat

• format : 15 x 21 cm

• pages : 108

• ISBN : 978-2-35128-153-6

Prix : 19.00 euros



" Passé de l’autre côté / sans tourner la tête / sans un regard pour l’horizon" on découvre ainsi une voie jusqu’alors inconnue. Mais c’est peut-être aussi l’itinéraire sans carte ni boussole que le poète suit par le biais des mots.

C’est également un voyage intérieur qui l’entraîne à la découverte du monde et au cours duquel il est confronté à un passé qui le guide au long de ce périple.

Dans cette quête où bien des lieux révèlent leurs secrets, il s’agit de faire face au temps, d’habiter cette terre détentrice de notre histoire : "le regard porté vers les lointains et de maintenir le temps / au présent définitif."


Max Alhau est né à Paris en 1936. Il a publié une trentaine de recueils de poèmes, dont : Cette couleur qui impatiente les pierres, À la nuit montante, D’asile en exil, Du bleu dans la mémoire aux éditions Voix d’encre. Il est aussi nouvelliste et traducteur de l’espagnol.

Les œuvres d’Isabelle Malmezat oscillent entre une abstraction gestuelle et une figuration subtile, avec des figures humaines plus suggérées qu’affirmées. Sa peinture renvoie à la condition humaine, à ses fragilités, ses exaltations et ses blessures cachées. Pourtant, rien n’est révélé ou exprimé de façon directe…

Sa trace ne nous laisse pas intact mais s’apaise doucement, tel le sillage du voilier après la tempête, pour laisser place au plaisir d’être vivant tout simplement, parmi les vivants.


On pourra découvrir deux belles notes de lecture :

* l’une de Michel Baglin sur le site de la revue Texture : http://revue-texture.fr/mes-lectures-de-2018.html#yeuxhttp://revue-texture.fr/mes-lecture...

* l’autre de Cécile Oumhani sur le site de Encres vagabondes : http://www.encres-vagabondes.com/magazine4/alhau4.htm