Maximes à l’usage du révolutionnaire

de
Bernard Shaw

7.00 €    

ajouter au panier

Parution en juin 2018

• Traduction de l’anglais : Alain Blanc

• format : 15 x 21 cm

• pages : 54

• ISBN : 978-2-35128-154-3

Prix : 7.00 euros


Publiées en 1903, ces "Maximes à l’usage du révolutionnaire" forment la dernière partie du livre de Bernard Shaw, "Le Bréviaire du révolutionnaire".

C’est avec une verve véhémente que l’écrivain irlandais s’exprime en aphorismes finement ciselés. Citons quelques phrases de la préface :

• Le révolutionnaire est celui qui veut se libérer de l’ordre social établi pour en essayer un autre.

• Toute personne de moins de 30 ans qui connaît l’ordre social établi, sans être un révolutionnaire, est un être inférieur.

• Les révolutions n’ont jamais allégé le fardeau de la tyrannie : elles l’ont seulement changé d’épaule.

Auteur fort novateur et anticonformiste d’une œuvre considérable, Bernard Shaw a reçu le prix Nobel de littérature en 1925.