Le club des parenticides

de
Ambrose Bierce

(à paraître)

Parution en septembre 2017


• Traduit de l’anglais (États-Unis) par Alain Blanc
• format : 21 x 15 cm
• pages : 64
• ISBN : 978-2-35128-142-0

Prix : 8.00 euros


Jacques Sternberg : Le jeune Ambrose est le cadet d’une famille de neuf enfants
nés d’un père pauvre et excentrique, fermier de son état.
Un milieu fruste, presque sordide, où très vite Bierce étouffe, déjà marqué par sa haine de la famille et de la pauvreté.
Témoin de cette haine bien enracinée : les quatre nouvelles d’humour noir groupées sous le titre Le club des parenticides
qui détaillent, avec un splendide luxe de raffinement, l’art de tuer ses parents les plus proches dans les conditions les plus atroces. Pièces magistrales qui, souvent imitées, demeurent des échantillons exemplaires de ce que l’humour noir peut
proposer de plus glacial, de plus grinçant et de plus macabre.